øûLe PithiveraisEvènementsHistoire localeCartes postalesGénéalogieBibliographie

Bases aériennes 1940

 

Les bases aériennes de BLEVILLE et de DADONVILLE (mai à juin 1940)

 

[Introduction] [Transfert des Groupes de Bombardement et de Chasse] [La base de BLEVILLE] [La base de DADONVILLE] [Les différents types d'appareils] [Sommaire de la présentation du 15 juin 2003] [Photos en couleur de 1940 :

Appareils sur le terrain de Bléville (Césarville-Dossainville)

Appareil et aviateurs sur le terrain de Secval (Dadonville)

 Introduction

Nous avons retracé une courte période de l’histoire de notre région et de notre commune avec le témoignage des personnes qui ont vécu ce début de la Seconde Guerre Mondiale. C’est aussi le moyen de conserver le souvenir de nos anciens.

Le 3 Septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l'Allemagne après l'invasion de la Pologne. C’est le début de longues années difficiles ; nous avons décrit avec la précision des faits relatés par nos Anciens, l’histoire des bases aériennes de BLEVILLE (hameau de Césarville-Dossainville) et de DADONVILLE (Secval).

Nous avons  également mené nos recherches dans les centres de documentation et les archives spécialisées. Deux Groupes de Bombardement et un Groupe de Chasse ont été identifiés, il s’agit des Groupes de Bombardement GB I/19 et II/19 équipés des tous nouveaux bombardiers les Douglas DB-7 ; les deux Groupes de Bombardement d’Assaut GBA I/51 et II/51 sont équipés de Potez 63 et de Bréguet 693. D’autres appareils identifiés par nos témoins ont été  utilisés, c’est le cas du Morane-Saulnier 406 et du Dewoitine 520 équipant le Groupe de Chasse GC I/3. Les GBA I/51, GB I/19 et GC I/8 ont eu successivement comme base Bléville. Les GBA II/51, GB II/19 et GC I/3 ont eu comme base Dadonville.

 

La guerre est une période trouble, de nombreux éléments restent encore à découvrir...

Presque effacée de notre mémoire, l’Histoire est toujours là !

 

 

BLEVILLE

GBA I/51 du 26 mai au 2 juin 1940

GB I/19 du 2 juin au 10 juin 1940

GC I/8 du 11 juin au 13 juin 1940

GC I/145 du 11 juin au 13 juin 1940

DADONVILLE

GBA II/51 du 23-24 mai au 2 juin 1940

GB II/19 du 2 juin au 10 juin 1940

GC I/3 du 11 juin au 13 juin 1940

 

 

Bombardements et assauts réalisés depuis les bases de BLEVILLE et de DADONVILLE

Voir les stationnements successifs des Groupes de bombardement et de chasse

 

 

 

 Transfert des Groupes de Bombardement et de Chasse

 Transfert du GBA II/51 sur le terrain DADONVILLE

Le 24 mai, le GBA II/51, équipé de 6 Bréguet 693 et de 9 Potez 63, arrive à DADONVILLE au lieu-dit Secval. Dans la journée, la 4e escadrille effectue le déplacement d’Étampes à Pithiviers ; la 3e escadrille la rejoindra en fin de journée, au retour des missions. Ce même jour, après 7 jours de voyage, l’échelon roulant conduit par le Lt Cougouille arrive au terrain de DADONVILLE...

Transfert du GBA I/51 sur le terrain BLEVILLE

Le 26 mai, l’échelon volant GBA I/51 quitte Étampes pour le terrain de BLEVILLE, hameau de la commune de Césarville-Dossainville. L’échelon roulant venant de Salon-de-Provence arrive ce même jour à Bléville...

Transfert des GB I/19 et GB II/19 sur les terrains de BLEVILLE et de DADONVILLE

Le 2 juin, devant l’avancée rapide des forces allemandes dans le Nord, les deux groupes basés à Évreux changent de terrain dans la journée ; le GB I/19 est transféré vers BLEVILLE  et  le GB II/19 vers DADONVILLE en remplacement du II/51. L’échelon roulant du II/51 part très tôt tandis que l’échelon volant attend le signal. A 15h00 arrivent le Douglas DB7 du II/19. Le Commandant Houpert vient prendre possession des installations. A 18h00 c’est le départ de l’échelon volant du II/51. Les Officiers seront logés à Orléans et les sous-officiers à Sougy. Les groupes d’assaut déménagent aussi : le groupement n°18 se répartit entre Bessay (I/54) et Chartres (II/54) et le groupement n°19 entre Orléans-Bricy (I/51) et Chartres-Bouard (II/51). L’échelon roulant du I/51 quitte BLEVILLE à 11h00, il arrive à Orléans-Bricy vers 15h00...

Transfert du Groupe de Chasse I/3 sur le terrain de DADONVILLE

Dans la journée du 11 juin, le groupe fait mouvement sur Pithiviers. La base est déjà occupée par le Groupe de Bombardement II/19, armé d’avions Douglas ; le camouflage des appareils et des installations se révèle difficile. Par contre, les avions sont desserrés sans difficulté et l’installation du personnel s’opère dans de bonnes conditions au cours de la journée...

 

Transfert du Groupe de Chasse I/8 sur le terrain de BLEVILLE

Le 11 juin c'est le transfert du GC I/8 sur le terrain dit de "Césarville" ; il y restera jusqu'au 13 juin 40. 

Dérive d’un Bréguet 693 aux couleurs françaises, provenant du terrain de DADONVILLE

  

La base de BLEVILLE

img8.jpg

 

 

La base de DADONVILLE

img2.jpg

 

 

Les différents types d'appareils utilisés à

BLEVILLE et DADONVILLE

DB 7

Douglas DB7

 (bombardier)

Bréguet 693

 (bombardier d'assaut)

Potez 63

 (chasseur)

                    

Morane-Saulnier 406 (chasseur)                                                      Dewoitine 520 (chasseur)

 

Sommaire de la présentation du 15 juin 2003

à Césarville-Dossainville

La guerre est déclarée

Chronique des évènements

Repli en Afrique du Nord

L’Armée de l'Air de Vichy

Les bases de Bléville et de Dadonville - Témoignages

L'occupation allemande à Bléville

Dates  et lieux de stationnements, matériels, liste du personnel des Groupes, les insignes:

Les ordres de bataille des 10 mai, 5 juin et 1er septembre 1940

Composition de l’aviation française

Histoire et caractéristiques des appareils :

Photos en couleur de 1940 :

Appareils sur le terrain de Bléville (Césarville-Dossainville)

 

La revue AVIONS n° 145 (mai/juin 2005) et 149 (septembre/octobre 2007) présente des photos exceptionnelles en couleur d'avions sur le terrain de Bléville en juin 1940. Ces appareils étaient réparés et transférés dans les unités de la Luftwaffe.

C'est un membre du commandement suprême de l'entraînement de la Luftwaffe a pris ces photos. L'auteur de l'article a un doute sur le terrain, il le situe à Villacoublay. Plusieurs photos confirment qu'il s'agit bien de Bléville ; le Douglas DB7 n° 42 touché après une mission, n'a jamais plus quitter le terrain de Bléville. Quant aux hangars il s'agit bien de ceux de la ferme qui accueillait la maintenance des appareils et servait en partie au logement du personnel.

 

 

 

 

 

 

 

Appareil et aviateurs sur le terrain de Secval (Dadonville)

Photos de M. et Mme BOULIER

 

Bréguet 693 accidenté à Secval

 

Les aviateurs et le personnel de la maintenance

 à Secval